Choisissez votre langue

Antiquites et ornements de jardinsBoutique

 

Cadran solaire analemmatique

cadran solaire

Depuis des millénaires, l’homme utilise la course du soleil pour mesurer le temps. Le cadran solaire a trois ancêtres : les Menhirs, les Obélisques et les gnomons. Ces derniers – simples bâtons plantés dans le sol – sont les ancêtres directs des cadrans solaires.

Afin de tenir compte de l’équation du temps (variation du passage du soleil en un point donné), il convient de s’avancer plus ou moins sur le tronc de l’arbre et de se tenir debout sur la demie-dalle correspondant à la date de votre visite. Enfin, n’oubliez pas d’ajouter une heure pour l’heure d’été et de lire, sur la courbe de la dernière dalle, le nombre de minutes à ajouter aussi.

C’est une curiosité des jardins de Viels-Maisons. Il a été créé en 1997 par Yves Guyot, devant la serre restaurée cette même année.
La table du cadran solaire est horizontale. Le style vertical et mobile est remplacé par un visiteur, dont l’ombre indique l’heure, visible sur les dalles figurant la cîme d’un arbre en demie circonférence. Le tronc est représenté par les dalles perpendiculaires (les jours du mois) et les racines par des pavés que nous devons parcourir pour aller lire l’heure.

cadran solaire v

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !